Le Jeûne Intermittent (JI)

Temps de lecture : 15 minutes

Bonjour tout le monde,

comment ça va ?

Eh bien, comme promis, je viens aujourd’hui pour parler du Jeûne Intermittent.

Ceci est un sujet qui prend de plus en plus d’ampleur ces dernières années et plus particulièrement depuis que le prix Nobel de médecine a été attribué au biologiste Yoshinori Ohsumi pour ses travaux sur le mécanisme « d’autophagie ».

Sais-tu ce qu’est l’autophagie ? En restant très simple, cela veut dire renouvellement cellulaire.

Et c’est exactement ce qui se passe lorsque nous pratiquons le jeûne intermittent.

DOCTEUR JASON FUNG

screen-shot-2015-10-06-at-3-05-03-pmest un néphrologue canadien et est (j’ose le dire) le meilleur expert à ce sujet, spécialement avec le traitement de patients atteints de diabètes de type 2.

Le jeûne intermittent c’est quand on reste 12, 16, 18 ou 24 heures sans manger.

Docteur Fung a participé à un podcast de la version brésilienne de Maigrir Définitivement, et voici ce qu’il a à dire sur le jeûne intermittent :

QU’EST-CE QUE LE JEUNE INTERMITTENT (JI) ?

Techniquement le jeûne est simplement l’opposé de manger, tout moment où tu n’es pas en train de manger, tu es en train de jeûner.

Dans le monde moderne, nous avons l’idée erronée que nous devons manger du moment où nous nous levons le matin jusqu’au moment où nous allons dormir. Cette pratique n’a pas été toujours le cas. Si nous prenons l’exemple d’une journée ordinaire, nous mangeons le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner, nous devrions, logiquement, commencer à manger vers 7 heures du matin et manger notre dernier repas vers 19h. Cela est équilibré, 12 heures « en mangeant » et 12 heures de jeûne, mais aujourd’hui ce n’est pas comme ça que cela se passe. La majorité des personnes mangeant presque toute la journée, elles sont tout le temps en train de manger quelque chose, en grignotant convulsivement et sans contrôle.

En voyant les chiffres des Etats-Unis (où il est le plus simple de trouver ces études) en 1977 les personnes prenaient 3 repas par jour. En 2005, le nombre moyen de repas est passé à 6. Si vous mangez plusieurs fois par jour, vous allez sans doute, prendre du poids.

C’est completement insensé de penser qu’en mangeant plus nous allons perdre du poids. Cela n’a pas de sens. Comment manger plus souvent nous ferait perdre du poids ? Nous DEVONS donner à notre corps le temps de digérer et brûler toute l’énergie ingérée, c’est un processus normal. Nous mangeons pendant 10 – 12 heures par jours et nous faisons 12 – 14 heures de jeûne. Tout reste équilibrée et nous nous sentons très bien.

Si l’objectif est la perte de poids, alors vous devez augmenter le temps du jeûne .

QU’EST-CE QUI SE PASSE LORSQUE VOUS JEUNEZ ?

Votre corps commence à brûler l’énergie stockée (sucres et graisses). Lorsque le sucre est complètement brûlé, le corps commence ainsi à brûler les graisses et voilà, c’est seulement ça. Tout est sous contrôle et tout ira bien. Si nous n’étions pas programmés de cette façon (de rester des longs moments sans manger), nous n’en serions pas là.

Nos ancêtres, les hommes des cavernes, n’avaient pas de nourriture tous les jours. Pendant l’hiver, la chasse était moins abondante et ils passaient des longs moments sans manger. Le corps est habitué à ça. C’est pour cela que nous avons de la graisse stockée, pour l’utiliser lorsque nous avons besoin d’énergie, lorsque nous n’avons pas de nourriture. Si vous mangez constamment, pourquoi votre corps va-t-il brûler les graisses stockées ? Le corps est très intelligent et il ne brulera pas les graisses stockées.

Nous sommes d’accord que le sucre n’est pas bon pour la santé, que le pain blanc non plus, ainsi que les graisses saturées sont bonnes pour la santé mais nous ne parlons pas assez de QUAND manger.

En anglais, le mot breakfeast veut dire « briser le jeûne ». Pour le briser, il faut d’abord le faire. Vous jeûnez tous les jours lorsque vous dormez. Nous devrions tous jeûner 12-14-16-18 ou 24h mais de nos jours, les personnes mangent dès leur réveil. Vous n’avez pas besoin de manger lorsque vous vous réveillez, vous pouvez « briser le jeûne » seulement à midi, par exemple. Cela peut être même au diner, si vous voulez, cela a peu d’importance mais cela ne doit pas être impérativement à 8 heures du matin (ou l’heure de votre petit-déjeuner quotidien).

Si vous voulez perdre du poids et vous vous levez le matin, sans faim, et vous vous forcez à manger votre tartine de pain complet avec de la confiture et un verre de jus d’orange, ce n’est pas une bonne stratégie pour perdre du poids. C’est beaucoup mieux de sauter le petit-déjeuner, de boire un café avec un peu de crème, beurre, huile de noix de coco, lait de coco et ne manger qu’à midi.

Le mot petit-déjeuner : un déjeuner en petite taille. Et pourquoi ? Parce que la majorité des personnes n’ont pas TRES faim le matin, alors ne mangez pas. Si vous n’avez pas faim le matin, c’est seulement votre corps qui vous dit : je n’ ai pas besoin d’énergie.

Les personnes pensent que si elles ne mangent pas le matin, elles n’auront pas d’énergie mais cela est complètement faux. Votre glycémie sera normal car cela est pris en charge par les hormones contre-régulateurs tels que le cortisol, l’epinephrine, l’hormone de croissance, et d’autres, qui injectent un peu de glucose dans votre sang même avant que vous vous réveilliez. Ils prennent de l’énergie stockée pour le faire, alors nous avons déjà le plan pour commencer la journée. Vous n’avez pas besoin de nourriture pour faire cela, c’est déjà fait.

Le jeûne intermittent est la meilleure façon de lutter contre l’obésité et le diabètes de type 2.

Si une personne atteinte de diabètes de type 2 qui a une bonne alimentation (comme celle proposée dans la MR, du livre Maigrir Définitivement), et décide de faire un jeûne intermittent, sa glycémie baissera et lorsque cela se passe, la prise de médicament sera diminuée ou supprimée.

Lors des jeûnes plus longs nous constatons une augmentation des hormones de croissance. En vieillissant, ces hormones sont en baisse, en les augmentant, vous aurez plus de densité des os et plus de croissance musculaire. Cela peut même fonctionner comme anti-âge. Il est important de produire ces hormones de façon naturelle (à partir du jeûne), cela peut prévenir l’apparition des maladies comme l’ostéoporose et la sarcopenie (la perte des muscles lorsque nous vieillissons).

AUTOPHAGIE et ALZHAIMER

Il existe aussi l’autophagie, qui est stimulée par la restriction des protéines et par le jeûne. C’est un processus de nettoyage subcellulaire important. Lorsque nous jeûnons, nous pouvons nous débarrasser des déchets cellulaires et les hormones de croissance remplace ces parties subcellulaires vieilles et endommagées par de nouvelles. C’est comme lorsque vous changez de cuisine, vous devez d’abord enlever les vieux placards pour y installer les nouveaux. L’autophagie fait cela, c’est un renouvellement. Il existe de nombreuses études qui montrent des chiffres très intéressants par rapport à la prévention de l’alzheimer par le jeûne. (Pathologiquement parlant, l’alzhaimer se développe lorsqu’il y a trop de « déchets » dans le cerveau. Jeûner c’est dire au corps de se débarrasser de tout ses déchets.

AUTOPHAGIE et CANCER

Aujourd’hui nous savons que le cancer se développe avec un taux d’insuline élevé. Les cellules cancérigènes métabolisent du glucose, si vous maintenez votre niveau de glucose sous contrôle, vous pouvez affamer et même tuer vos cellules cancérigènes. Il existe des études qui montrent qu’une semaine de jeûne par an pourrait faire un grand nettoyage dans le corps, et ainsi prévenir l’alzhaimer, le cancer et en plus, permettre de perdre du poids. (Ne pas faire un jeûne si long sans l’accompagnement d’un médecin). Le plus intéressant c’est que ces idées ne sont pas nouvelles, depuis des milliers d’années la population mondiale pratique des jeûnes périodiquement.

La chose la plus grandiose du 21ème siècle est de savoir que les maladies chroniques telles que le cancer, alzheimer, les maladies cardiaques, le diabètes et l’obésité peuvent toutes être traitées avec l’alimentation. Ces maladies peuvent être évitées simplement en faisant ce que les personnes font depuis toujours : en jeûnant et mangeant des vrais aliments.

LE JEÛNE EST-IL BON POUR TOUT LE MONDE ?

Il n’est pas conseillé aux enfant, aux personnes en sous poids, aux femmes enceintes/allaitantes ou sous médication. Les enfants car ils sont en pleine croissance mais ce n’est pas, tout de même, un problème si un enfant veux sauter le petit-déjeuner, par exemple. Il ne peut/doit pas, évidemment, passer 24 heure sans manger.

Les personnes en sous poids ont un IMC bas, ce qui montre que leurs corps est déjà plus petit qu’il devrait être, alors jeûner ne serait pas bénéfique car la première chose qui se passerait serait la perte de poids.

LE JEÛNE : UN PUISSANT ALLIÉ DE L’AMAIGRISSEMENT

La cause du gain de poids est l’insuline. Cela nous fait poser nous la question suivante : Pourquoi prenons-nous du poids ? Ceci est une question intéressante qui est abordée amplement dans le livre « The Obesity Code ». La majorité des personnes pensent que cela est lié aux calories, mais c’est une erreur. Prenons un exemple : le pain blanc ne contient pas énormément de calories, mais il incitera beaucoup l’insuline, tandis que le beurre contient beaucoup de calories mais n’augmentera pas l’insuline. Le plus important est la façon de laquelle le corps réagit à l’insuline. L’insuline dit au corps de prendre du poids et la résistance à l’insuline fait la même chose à long terme.

Si vous stimulez l’insuline trop souvent, vous allez developper la résistance à l’insuline.

Docteur Fung affirme : « C’est intéressant de voir que la plupart des professionnels sont d’accord avec le fait que la résistance à l’insuline est liée avec la prise de poids, mais lorsque nous posons la question de pourquoi devenons-nous résistant à celle-ci, les réponses varient, « inflammation, stress oxidatif ». Ceux-ci sont seulement des mots qui ne signifient pas grand chose. La réponse, à mon avis, est déjà dans le mot. La résistance à l’insuline est une tentative naturelle du corps de résister aux hauts taux d’insuline. C’est cela même. Si vous écoutez de la musique trop forte avec des écouteurs, vous aller devenir sourd. Vous augmentez alors encore plus la musique, ce qui ne  fera qu’empirer la chose. Avec l’insuline c’est pareil, vous en devenez résistant et plus d’insuline est produite, cela démarre un cercle vieux. La seule façon de redevenir sensible et briser la résistance est de baisser le taux d’insuline. »

Les personnes qui sont obèses ou en surpoids depuis longtemps sont surement résistantes à l’insuline et lorsqu’ils essayent de perdre du poids avec des régimes restrictifs et avec des exercices, ils vont reprendre les kilos perdus rapidement car il n’ont pas traité la résistance à l’insuline. Le jeûne intermittent peut vous aider à le faire, en brisant le cercle de la résistance et en baissant les taux d’insuline – qui sont les vrais responsables de la prise de poids. Le jeûne intermittent est un outil puissant. Il est utilisé depuis des milliers d’années.

JEÛNE INTERMITTENT : MODE D’EMPLOI

Notre génération a été élevée en mode « on doit manger souvent » et se demande maintenant pourquoi existe-il autant de problèmes liés à la prise de poids.

Avant, les personnes savaient comment réagir et suivre une semaine de jeûne pour des raisons religieuses, par exemple, mais tout se perd et maintenant cela est de moins en moins courant.

Il est très simple de faire un jeûne, les personnes ont toujours plusieurs questions à ce sujet mais il est, en vérité, très simple : ne mangez pas !

Le jeûne n’est pas quelque chose que vous devez faire dans votre vie, c’est quelque chose que vous ne faites pas. C’est simple. Par exemple : nous savons qu’il est bon de manger bio, mais cela peut coûter cher. Le jeûne est gratuit ! Et pas seulement gratuit, il vous fait économiser de l’argent. Nous savons qu’il est important de se faire à manger, de manger des vrais aliments, mais beaucoup de personnes n’ont pas le temps pour ça, eh bien, le jeûne vous donne du temps. Il ne prend pas votre temps et il vous en donne.

C’est simple, c’est pratique. Vous pouvez le faire cette semaine et ne pas le faire la semaine suivante. Si cette semaine vous êtes trop occupé, gagnez du temps en sautant quelques repas.

Vous pouvez jeûner quand vous voulez, où vous voulez. Ce n’est pas quelque chose que vous devez organiser, vous n’avez pas besoin d’ajouter de la complexité à votre vie, nos vies sont déjà assez speed. Vous n’avez rien besoin d’acheter, de préparer, de cuisiner, de manger, de nettoyer ! Rien – simplement ça !

Vous pouvez jeûner même si vous avez une diète spéciale : vous ne mangez pas de gluten ? Ok, vous pouvez jeûner. Vous ne mangez pas de viande ? Pas de problème, jeûnez quand vous voulez. Vous pouvez le faire au moment que vous voulez.

Vous voulez perdre un peu de poids et avoir plus de clarté mentale ? Essayez le jeûne, sautez quelques repas et voyez par vous-même. Vous allez maigrir, vous allez vous sentir fantastique. Cela marche, c’est incroyable, c’est très puissant.

PUIS-JE BOIRE LORSQUE JE JEÛNE ?

Bien entendu. Il n’est pas conseillé de ne rien boire pendant le jeûne.

Le jeûne classique inclut seulement de l’eau mais ils existe des variations.

Le jeune non calorique inclut alors de l’eau, du thé, des tisanes, du café sans édulcorant, même ceux non-caloriques car une grande partie de ceux-ci incitent l’insuline. Docteur Fung a plusieurs patients dans sa clinique et il n’est pas pour l’utilisation des édulcorants pendant les jeûnes.

Il existe également le jeûne de graisse qui est où vous pouvez boire du café avec du beurre, par exemple. Le beurre contient beaucoup de calories mais n’incitera pas l’insuline. Si votre objectif est de perdre du poids ou briser la résistance à l’insuline, c’est une bonne idée.

Chaque personne choisit le jeûne qui leur convient le plus, le plus important étant de le faire.

Une autre alternative, pour les jeûnes plus longs, est le bouillon d’os. Il est riche en protéines et graisses et donne une sensation de satiété. C’est un aliment magique utilisé depuis très longtemps et qui pendant le jeûne peut prévenir le syndrome de dénutrition inappropriée. Vous aurez alors du calcium, du phosphore, du magnésium et de la gélatine.

LE JEÛNE ET LES MUSCLES

Est-ce vrai que je peux perdre des muscles en faisant un jeûnes ?

Non, ce n’est pas vrai. La première chose que vous perdez lorsque vous jeûnez, c’est de l’eau. Il y a de l’eau dans vos muscles aussi, ce que vous perdez est seulement de l’eau et non pas vos muscles.

Et vous, avez vous déjà essayé le jeûne intermittent ?

Cet article s’est inspiré du podcast entre Rodrigo, Docteur Souto et Docteur Fung récemment publié dans la version brésilienne de Maigrir Définitivement.

Belle journée à vous et à bientôt,

Renata


Voulez-vous Maigrir de façon saine et naturel avec une méthode, pas-à-pas, garantie scientifiquement ?

Je vous invite à connaître la Méthode Maigrir Définitivement et tout ce que vous pouvez avoir si vous décidez d’investir en vous pour changer completement votre vie, santé et forme physique !

Si vous avez déjà pris la DECISION de changer, venez Maigrir Définitivement avec nous !


 

7 commentaires

  1. Longepe

    Article très intéressant je vais essayer pour voir merci Renata

    Répondre
    1. Renata

      Oui, essayes, tu veras que le jeûne intermittent t’aidera à perdre plus de poids ainsi que de permettre à ton corps une recyclage. T te sentiras si bien, tu verras 🙂

      Répondre
  2. marie paule

    je fais je jeûne intermittent et je ne pers pas un gramme, au contraire je prends du poids, je ne prends pas de petit dejeuner, c est frustrant

    Répondre
    1. Renata

      Bonjour Marie Paule !

      Je suis désolée d’apprendre que vous ressentez ça. Faites-vous le jeûne intermittent correctement ? Ingérez-vous assez de calories lorsque vous jeûnez pas ? Sachez que votre corps ne va pas autoriser une combustion de graisses si vous ne lui apportez pas assez d’énergie pendant la journée.

      Autre chose, comme est votre alimentation la plupart du temps ?
      Vous-vous sentez affamé lorsque vous jeûnez ?

      J’attend vos réponses pour que nous puissions voir ce qui n’est va pas, ok ?

      Belle journée à vous.

      Répondre
    2. Valerie

      J’ai fait pareil pendant 2 mois… pas 1g de perdu, voir une prise de poid! Puis j’ai lu un article sur la qualité des aliments lors des repas, qu’il fallait manger des aliments bruts, en gros faire la cuisine soi-même ! Et supprimer tout ce qui est sucre (a part les fruits) qui crée de l’insuline. Et des que j’ai appliqué ces 2 règles c’est parti! 4 semaines et -4kg en mangeant à ma faim!

      Répondre
  3. Nathalie zarbino

    Bonjour Renata je voulais savoir si je fait le jeune et que je consomme que le dîner est ce qye je dois consommer plus de calories étant donné que je prend que un seul repas par jour ce repas dois il être plus élevé en calories si on dois consommer 1400 calories par jour il est un peu difficile de consommer 1400 calories dans un seul repas

    Répondre
    1. Renata

      Bonjour Nathalie,

      Oui, absolument.

      Vous devez faire attention à consommer assez de calories dans ce seul repas car sinon vous rentrerez en famine et cela serait EXTREMEMENT dangereux pour votre santé.

      Pour consommer plus de calories dans un seul repas, le mieux serait d’ingérer sour forme de matières grasses.

      Une belle journée à vous

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *