L’art oublié de jouer

Temps de lecture : 4 minutes

 

corde à sauterBonjour à vous !

Tout va bien ? Vous pensez probablement : très bien !

Mais je répète la question : tout va bien ? Vraiment ?

Je crois que nous devons prendre activement soin de notre bonheur, sinon nous perdons notre bien-être et notre bonheur par simple oubli !

Aujourd’hui, je veux aborder une question délicate, mais nécessaire. Je vais parler de bonheur.

Notre monde moderne est plein de merveilles, de technologies, de possibilités de loisirs et de travail, mais je pense qu’il est important de souligner un petit aspect intéressant, mais qui a un grand impact sur notre bonheur.

Deux réalités

Imaginons deux situations différentes :

Imaginez si nous étions nés il y a 200 millions d’années. Fondamentalement, nous vivrions de la nature et dans la nature, nous serions nomades pouvant nous alimenter grâce à la chasse et aussi de légumes et de verdures de saison. Ce ne serait pas une vie très confortable. Nous vivrions dans le monde tel que nous l’avons trouvé à l’origine. Appelons cette situation la première réalité.

La deuxième réalité est exactement celle dans laquelle nous sommes actuellement. Vous vous trouvez probablement dans une pièce avec quatre murs, en lisant mes pensées sur un écran magique, entouré d’objets qui n’étaient pas dans la première réalité. Vous achetez des aliments, dormez presque toujours dans le même lit et vous vous déplacez dans des robots métalliques qui roulent, flottent ou volent. C’est la réalité qui a été créée pour notre confort.

Il est clair que les deux réalités sont très différentes, n’est-ce pas ?

Si nous considérons l’ADN de notre espèce, nous n’avons eu aucun changement significatif de cet ADN dans les 200.000 ans écoulées.

En d’autres termes, nous sommes exactement les êtres de la première réalité qui peuvent vivre dans la deuxième réalité qui a été créée et nous continuons à nous modifier par notre capacité innée à nous adapter. La deuxième réalité est confortable, mais rien n’est parfait.

Le prix du confort

Le prix que nous payons pour ce confort depuis que nous avons quitté la première réalité révèle que nous avons perdu les concepts simples qui nous rendaient heureux et en bonne santé chaque jour.

Il y a pas si longtemps les choses étaient beaucoup plus comme dans la première réalité. Mais les 50 dernières années, la deuxième réalité est devenue de plus en plus élaborée.

Considérons encore une fois que nous sommes nés il y a 200 000 d’années et que tout ce qu’il y avait autour de nous appartenait à la nature ! Ok ? Nous vivions dans une tribu constituée d’environ 30 personnes.

Le jeu de la vie comportait deux règles de base :

Survivre – nous alimenter, nous hydrater, nous protéger des différents éléments : la pluie/froid/chaud/soleil et éventuellement fuir de certaines créatures qui essaient de nous manger au dîner, he he.

Reproduction – trouver une compagne pour avoir des enfants ou aider à créer les enfants pour la tribu/faire prospérer la famille.

Mais nous devions aussi nous amuser, non ?

C’est ici que le jeu commence !

Basiquement, notre principale forme de divertissement était de jouer. Voilà comment nos ancêtres sont restés distraits, heureux et en mesure de chasser ou s’enfuir devant un sanglier, par exemple. Cela les a également rendu plus créatifs et leur a appris à s’organiser plus facilement. Ils ont crée des liens solides à travers leurs émotions partagées lorsqu’il s’amusaient.

Les jeux les motivaient aussi dans la lutte et les engager à donner le meilleur d’eux, en prenant du plaisir dans le processus. C’est probablement ainsi qu’ils ont été crée les premiers sports.

Le désir de jouer est encore en nous, même si beaucoup d’entre nous sont devenus absorbés, grincheux ou trop préoccupés pour y faire attention, seulement parce que nous avons abandonné la première réalité en faveur de la seconde.

C’est la grande différence entre moi de vous dire de pratiquer l’HIIT ou vous dire : “faisons une course pour voir qui est le plus rapide ?¨

Votre deuxième réalité c’est à vous de la créer. L’idéal serait de mettre en avant le positif du monde moderne avec ce qui était le meilleure et le plus constant dans la première réalité.

Alors, de différentes façons : en vous détendant avec votre chien, en vous amusant avec vos enfants ou en vous promenant avec vos amis, en dansant ou en pratiquant un peu de sport, jouez et amusez-vous !

C’est aussi simple que la vie de l’homme tribal, excellent pour notre santé physique et mentale, et bien sûr, inutile de dire que cela vous aidera à maigrir, non ?

A votre bonheur !

Geosh.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *