Vidéo #9 – Graisse Saturée, Etudes Scientifiques, Calories et Changement

Temps de lecture : 8 minutes

Bonjour tout le monde,

Cette vidéo est un peu plus longue que d’habitude… j’aborde plusieurs sujets tous aussi importants les uns que les autres.

J’explique la GRANDE différence entre les études observationnelles  et les essais cliniques randomisés et comment nous devons les interpréter. Je suis seulement une enthousiaste dans le domaine scientifique mais tout ce que je partage sur Maigrir Définitivement n’est pas seulement mon point de vue, tout est soutenu par plusieurs professionnels de santé et scientifiques. Mon travail ici est d’étudier et faire en sorte que les bonnes informations puissent arriver à ta portée de façon simple et directe. La plupart des études sont en anglais, ce qui exclue la compréhension de ceux qui ne parlent pas couramment cette langue.

Il est EXTREMEMENT important de comprendre la différence entre les études scientifiques pour que l’on sache ce qui doit être pris vraiment au sérieux et ce qui n’est pas une réponse exacte. Comme à chaque fois, tu trouveras les références à la fin.

A la fin je te parlerai de changement… tu es le(a) seul(e) responsable du changement dans ta vie. Savoir ce qui est bien pour Maigrir et pour avoir une bonne santé n’est pas suffisant, il faut faire le premier pas, il faut mettre en pratique. C’est ton bonheur qui est en jeu et tu peux décider d’être sain, heureux et fière de ton corps MAINTENANT ! Nous sommes en vie pour être bien et non pas pour vivre une vie médiocre, où nous n’aimons pas la personne que nous sommes.

Tu as le pouvoir, il faut juste l’utiliser !

Bonjour tout le monde, c’est Renata Barcelos, la fondatrice de Maigrir Définitivement.

Je suis là aujourd’hui pour une nouvelle vidéo et je suis désolée pour ceux qui suivent Maigrir Définitivement depuis quelques temps et qui savent déjà très bien que la science prouve que les matières grasses saturées ne sont pas mauvaises pour notre coeur ni pour notre santé mais je dois encore préciser, une nouvelle fois à quel point c’est vrai et qu’on ne doit pas se soucier de ces choses là. C’est déjà prouvé, plus que prouvé. Nous avons 28 essais cliniques randomisés  qui prouvent qu’il n’y a pas de liaison entre la consommation de graisses saturées et les maladies cardiaques. Je vais vous donner un exemple : il faut être très attentif, vous étiez plusieurs à m’envoyer des études « scientifiques » disant qu’il y a, quand même, une relation entre les graisses saturés et les maladies cardiaques. Eh bien, pour bien comprendre la différence : nous pouvons faire confiance à 100% seulement à une étude, un essai clinique randomisé et non pas à des études observationnelles, on ne peut pas avoir une cause et un effet avec une observation seulement donc je me sens obligée aujourd’hui de vous montrer la différence entre une étude observationnelle (comme celles que j’ai reçu cette semaine) et un essai clinique randomisé.

Prenons l’exemple d’un gendarme. Il y a eu un accident et il fait un appel à témoin. Donc il y a une personne qui arrive et raconte ce qu’il s’est passé, ce que la personne a vu. Après, arrive une personne avec une vidéo et où on peut tout voir et écouter.

Si le témoin a raconté exactement la même chose que ce que le gendarme a pu voir dans la vidéo, c’est parfait.

Si c’est complètement différent, vous allez croire en quoi ? Le témoin ou à la vidéo ? Je suppose qu’à la vidéo. Donc c’est la même chose. Une étude observationnelle c’est quand on demande aux gens qui participent à l’étude de raconter ce qu’ils ont mangé, comment ils ont vécu. Je ne sais pas vous mais j’ai du mal à me rappeler ce que j’ai mangé la semaine dernière, donc si je dois vraiment participer d’une étude et dire ce que j’ai mangé depuis 10 ans, je ne pense pas vraiment que cela va être très exact. Bien sûr, je vais savoir à peu près comment j’ai mangé mais ça ne sera pas vraiment exact. Tandis qu’un essai clinique randomisé c’est quand on prend un groupe de personnes et on va le suivre pendant quelque temps.

Par exemple, cette étude-ci : elle est sortie en 2006 et c’était avec un groupe de presque 50 000 femmes qui ont été divisées en deux groupes. Un groupe a continué à mangé librement, comme elles voulaient. L’autre groupe suivait ce que disait la pyramide alimentaire, que nous connaissons tous, qui a commencé à être diffusé à partir des années 70 lorsque les graisses saturées ont été nommés comme étant l’ennemi numéro 1 des maladies cardiaques. Cette étude a duré 8 ans, c’est la plus grande étude clinique randomisée au monde, il n’y a jamais eu quelque chose comme ça avant.

Elle a prouvé que manger moins de graisses saturées n’était pas lié avec la prévention de maladies cardiaques. Si on avait seulement cette étude pour prendre l’exemple et pour dire que nous pouvons manger des matières grasses sans avoir peur, ça serait déjà suffisant. Mais on a en tout 28 essais cliniques randomisés qui prouvent qu’il n’y a pas de liaison entre la consommation de graisses saturées et l’apparition de maladies cardiaques et de cholestérol.

Il faut aussi se rappeler que c’est important d’avoir du cholestérol. Il y a une grande différence entre les cholestérols. Tout le monde pense que le cholestérol est quelque chose de très mauvais pour la santé, tandis que non, ce n’est pas vrai. Notre cerveau a besoin de cholestérol. Et si vous mangez selon les conseils partagés sur Maigrir Définitivement, vous savez que toutes les graisses que vous allez ingérer sont naturelles et que l’être humain a évolué en consommant ces aliments là.

L’autre chose est la question des calories. Les calories ne sont pas toutes les mêmes. J’ai reçu une photo hier, je vais vous la montrer. La personne me demande si ce qu’elle mange est bien. Elle m’a dit qu’elle a mangé 60g de pâtes, complètes. Je vais revenir aux sujets abordés dans les deux vidéos précédentes, les quantités. Si on mange ce qui est bien, nous ne devons pas faire attention aux quantités, donc si vous mangez seulement 60 g de pâtes complètes, vous allez quand même inciter l’insuline et vous savez très bien, si l’on incite l’insuline, on arrête la combustion de graisses. Vous n’allez pas avoir beaucoup d’énergie et le cercle va continuer. Vous mangez un glucide et vous allez avoir envie de manger des glucides et vous n’allez pas maigrir de cette façon.

Pour maigrir et avoir une bonne santé, c’est hyper simple, vraiment simple, c’est juste 1 conseil : Mangez ce qui est vrai. Si vous mangez ce qui est vrai, des vrais aliments, vous allez maigrir, vous allez être en excellente santé, c’est simple. Je ne sais pas pourquoi je viens ici vous parler toutes les semaines, pourquoi je mets énormément d’articles sur Maigrir Définitivement, pourquoi je vous donne des recettes, ça serait beaucoup plus simple. Je pourrais m’arrêter là juste en vous disant : mangez ce qui est vrai.

Et si vous me dites que vous ne pouvez pas rester sans manger un aliment, par exemple le pain… peut-être que Maigrir Définitivement n’est pas pour vous. Si vous voulez vraiment un changement, il va falloir changer sinon vous allez avoir toujours les mêmes résultats que vous avez maintenant.

Je ne suis pas là pour vous convaincre, je suis là pour aider ceux qui ont vraiment envie de changer et si vous n’avez pas vraiment envie de changer, si vous ne voulez pas arrêter de manger du pain le matin, faites comme vous voulez, c’est votre vie et c’est vous qui décidez mais il faut savoir que pour avoir des résultats différents, il faut faire des choses différentes.


Voulez-vous Maigrir de façon saine et naturel avec une méthode, pas-à-pas, garantie scientifiquement ?

Je vous invite à connaître la Méthode Maigrir Définitivement et tout ce que vous pouvez avoir si vous décidez d’investir en vous pour changer completement votre vie, santé et forme physique !

Si vous avez déjà pris la DECISION de changer, venez Maigrir Définitivement avec nous !


Mangez ce qui est vrai, prenez soin de vous et comptez sur moi, je serai là la semaine prochaine.

Comme vous voyez, c’est Noël, donc, je ne sais pas quand vous allez regarder cette vidéo mais je vous souhaite déjà des bonnes fêtes, un bon Noël en famille et profitez bien ! A la semaine prochaine ! Au revoir !

Joyeux noël à toi et à toute ta famille, que le père Noël t’apporte de la force et du courage pour que tu oses te dépasser et devenir une meilleure version de toi-même. Tu le mérites.

A ton succès,

Renata

Référence principale :

http://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/202339

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *