Jeûne Intermittent et les Muscles ? Jeûner fait diminuer la masse musculaire ?

Voici la version Podcast :

Dans cette vidéo, je réponds à une question très courante :

Le jeûne intermittent provoque-t-il un catabolisme musculaire ? 

Votre corps brûle-t-il de la masse musculaire sous forme d’énergie ?

J’apporte la force des preuves pour montrer que ce n’est pas le cas.

J’explique ce qui cause réellement la perte musculaire.

Si vous vous posez toujours cette question sur le jeûne pour la perte de poids et les muscles, regardez la vidéo et partagez-la !

Je vous souhaite une belle journée !

Je vous embrasse,

Renata

✅ Si vous voulez perdre du poids en suivant ce que dit le meilleur de la science, visitez : https://www.maigrirdefinitivement.fr/methode-maigrir-definitivement-yt/

✅ La nouveauté : Guide de 50 recettes saines et délicieuses : https://www.maigrirdefinitivement.fr/guide-de-50-recettes-pour-maigrir-definitivement/

✅ Pour découvrir les menus, recettes et listes de courses du Défi 14 jours pour Maigrir Définitivement visitez (le Défi est gratuit pour les participants de la Méthode dans le groupe privé) : https://www.maigrirdefinitivement.fr/menus-et-recettes-defi-14-jours-pour-maigrir-definitivement-2/

👉 Suivez-moi sur les réseaux sociaux : @maigrirdefinitivement 

🎁  Inscrivez-vous GRATUITEMENT aux 6 vidéos-cours pour apprendre comment votre corps fonctionne et comment vous diriger vers une alimentation saine: https://www.maigrirdefinitivement.fr/voulez-vous-maigrir-definitivement/

#conseilspourperdredupoids  #alimentationforte #maigrirdefinitivement

Voici la Transcription Complète :

Alors mes amis, il y a beaucoup de personnes qui croient que pratiquer le jeûne intermittent (qui est de rester un certain temps sans manger) – va vous faire perdre de la masse musculaire – va causer du catabolisme musculaire – et cela n’est pas une bonne chose.

Mais est-ce que cela est vrai ? Perdons-nous des muscles quand nous jeûnons ?

Je vais tout vous dire sur le sujet dans la vidéo d’aujourd’hui.

Si vous appréciez ce genre d’information, faites-le moi savoir en me laissant votre like – cela me motive beaucoup à continuer à faire des vidéos 🙂

Allez, commençons tout de suite !

Bonjour à vous mes amis, comment ça va ?

Je suis Renata Barcelos, étudieuse et enthousiaste de la science nutritionnelle,

je suis membre de la Nutrition Network, la fondatrice de Maigrir Définitivement.fr et la responsable du Code Maigrir Définitivement en France.

Mais beaucoup plus important que cela, c’est que je suis ici toutes les semaines, sans faute, pour partager avec vous les vérités sur la perte de poids, la santé et un style de vie sain et le tout basé sur le meilleur de la science, de façon claire et directe, sans peur de vexer certains 🙂

Et aujourd’hui nous allons parler de Jeûne Intermittent et de sa pratique en ce qui concerne les muscles. 

Est-ce que vous perdez des muscles quand vous faites le jeûne intermittent ?

Eh bien, comprenons deux choses : les deux sources d’énergie pour votre corps sont le glucose et les lipides.

Les muscles, les protéines – ne sont pas typiquement une source d’énergie que le corps aime utiliser en tant qu’énergie à être utilisée.

Cependant, il est tout à fait capable de cataboliser les muscles en les brisant en amino acides et en les utilisant en tant qu’énergie à travers des processus tels que la gluconéogenèse, par exemple.

Vous pouvez également perdre de la masse musculaire à cause de la sédentarité, une immobilisation ou bien à cause d’une adaptation à une nouvelle activité.

Donc, par exemple, si vous avez un bras cassé et immobilisé pendant quelque temps – vous allez remarquer que (selon la durée de l’immobilisation)… 

vous allez observer une catabolisation de vos muscles car ils n’ont pas été utilisés.

Si vous allez dans l’espace comme notre cher Thomas Pesquet, vous n’allez pas assez utiliser vos muscles et c’est justement pour cela que c’est essentiel de faire des exercices quand vous êtes dans l’espace et cela, pour diminuer la perte de masse musculaire.

Car ce qui vous fait perdre le plus de masse musculaire est de ne pas l’utiliser au quotidien.

Un autre point, l’adaptation… par exemple : si vous décidez de devenir un marathonien et courir des longues distances – votre corps doit s’adapter 

et avoir beaucoup des muscles est un poids pour votre corps qui n’est pas énergétiquement efficient –

donc votre corps va s’adapter en laissant partir… (en catabolisant ses muscles, sa masse musculaire…)

afin que vous puissiez devenir plus léger tout en renforçant votre système cardio respiratoire et ainsi être plus efficient pendant les courses.

Et donc, c’est un mythe que simplement pratiquer le jeûne intermittent de façon correcte va favoriser la perte de masse musculaire.

Et la bonne nouvelle est que, en plus d’une bonne réflexion simple comme celle que je viens de vous dire (avec les principes de nutrition et physiologie)… 

la science a déjà testé justement cela et c’est ça que je veux vous montrer maintenant.

Considérez cet essai clinique randomisé publié en 2010 :

Il y a eu 16 participants qui étaient en surpoids – (ou même obèses dans ce cas) – lors d’une intervention qui a duré 10 semaines, ok ?

Fondamentalement l’un des bras de cette étude, les participants ont subi une restriction calorique. Et dans l’autre, ils allaient faire du jeûne intermittent en jours alternés

c’est-à-dire qu’ils allaient manger un jour et jeûner le jour suivant, puis ils mangeaient et jeûnaient le jour suivant et ainsi de suite, 

de sorte que, (en fin de compte), le nombre de calories consommées soit le même dans les deux groupes. 

Donc, un groupe restait 24h sans manger – (puis le lendemain ils mangeaient, le lendemain ils jeûnaient) – tandis que l’autre groupe allait avoir une réduction de calories ingérées quotidiennement.

Les chercheurs ont mesuré leur masse maigre et leur masse graisseuse tout au long de ce processus et la conclusion a été la suivante :

Regardez ce graphique… ne vous inquiétez pas, je vais tout vous expliquer :

vous voyez ici la fat mass qui est la masse adipeuse – et en bas, il y a la fat-free mass (qui sont les muscles)

et à la fin de la première étape de contrôle de cette étude –  où il n’y a pas encore eu des modifications –

Vous pouvez voir cette première partie où il n’y a pas de carré rouge – c’est la première semaine… 

Nous voyons qu’entre la première et la deuxième semaine dans la partie contrôle où il n’y a pas eu de modifications et consignes à suivre, les deux chiffres sont restés stables.

Pendant la première semaine la masse adipeuse était de 43 – la semaine d’après, 43,5 et une petite modification aussi entre la masse maigre qui est passée de 52 à 51,4

et ensuite, dans les semaines suivantes, pendant l’intervention avec des jours de jeûne alternés, nous avons les résultats finaux – ici dans le rectangle rouge

Et donc, regardez comme c’est intéressant, nous voyons que la fat mass de la première ligne a bien changé, elle a diminué de 43 à 38… et cela veut dire que les participants ont perdu de la masse graisseuse – ont brûlé des graisses.

Et dans la deuxième ligne nous voyons que la masse maigre, – les muscles – sont passés de 52 à 51,4 et sont montés à 52,8.

Et fondamentalement, ce qui s’est passé dans cette étude est exactement ce que nous voulons tous : 

Perdre du poids, brûler la masse graisseuse tout en gardant la masse maigre en suivant cette stratégie de jeûnes alternés !

Cette étude a été très bien contrôlée et elle montre justement cela : le jeûne intermittent, fait de cette façon, n’a pas favorisé la perte de masse maigre – la perte de muscles.

Ok, continuons car il y a une autre étude que je veux vous montrer mais avant, je voudrais savoir si vous êtes en train d’apprécier ces connaissances… et si oui, laissez moi un commentaire ou un like,

Inscrivez-vous sur cette chaîne si vous ne l’êtes pas encore, activez les notifications car ce genre d’informations, vous ne les trouverez nul par ailleurs – 

et toutes les semaines je fais de mon mieux ici pour vous passer des informations qui peuvent vous aider à améliorer votre vie 🙂

Vous pouvez également vous inscrire gratuitement sur maigrir definitivement.fr (il y a le lien dans la description) – pour recevoir des vidéos-cours gratuits et d’autres informations sur la nutrition optimisée pour la perte de poids.

Vous pouvez également me suivre sur Instagram 🙂

Ok, maintenant, considérez cette autre étude, plus récente, qui a été publiée en 2016 – c’est aussi un essai clinique randomisé :

Ils ont pris un groupe d’adultes obèses (encore une fois) et l’ont divisé en deux.

Dans l’un des bras de l’étude, le contrôle allait être fait exactement comme dans l’étude précédente, le jeûne intermittent en jours alternés – donc tout pareil…

Ils mangeaient un jour et jeûnaient le lendemain – et l’autre allait simplement, comme dans l’autre étude aussi, diminuer leurs calories journalières – manger moins

et à la fin, ils ont également mesuré la masse maigre et la masse adipeuse des participants et voici les résultats

Donc ici nous voyons le lean mass qui est la masse maigre :

en dessous nous voyons le CR qui veut dire caloric restriction – donc le groupe qui a diminué les calories en mangeant mois suivi par le groupe ADF – qui est celui qui a fait le jeûne intermittent. Et à droite nous voyons les résultats

0,5% dans le groupe qui contrôlait les calories quotidiennement et c’est à dire qu’il y a eu une amélioration corporelle même dans le groupe qui contrôlait l’ingestion de calories

Donc, il y a eu une augmentation de 0.5% de masse maigre (la proportion de masse maigre) 

C’est-à-dire que les participants ont diminué leur masse adipeuse avec la restriction calorique et la masse maigre a augmenté de 0,5% dans le corps.

Mais le meilleur résultat est dans le deuxième groupe, celui du Jeûne Intermittent.

Ils ont eu une augmentation de 2,2% de masse maigre, 

et cela est très très bien… Cela veut dire que la masse maigre est devenue plus importante proportionnellement que l’autre groupe.

Donc, il n’y a eu aucune perte… La seule chose qui s’est passée a été une augmentation de la masse maigre – plutôt que de rester stable, elle a augmenté.

Alors, ce sont deux études bien contrôlées, – des essais cliniques randomisés qui montrent que même une intervention plus restrictive de manger seulement sur des jours alternés ne vous fait pas perdre de muscles.

Il existe même d’autres études qui montrent que même les jeûnes plus longs ne vous font pas perdre des muscles – tout dépendra de la durée… 

Bien évidemment, si c’est trop long, votre corps va vouloir garder sa dépense d’énergie plus efficiente, 

et les muscles demandent de l’énergie simplement pour les garder – donc, si vous ne vous alimentez pas et que vous n’utilisez pas vos muscles, il est évident que votre corps va cataboliser ses muscles pour en avoir/économiser de l’énergie

Mais ce dont nous sommes en train de parler ici est la pratique de jeûne intermittent en tant que style de vie, 

qui est le fait de sauter des repas par-ci, par-là, stratégiquement, réalisé de façon correcte – j’ai beaucoup de vidéos sur le sujet sur cette chaîne.

Il y a même une playlist entière dont je vais vous laisser ici le lien – cliquez sur le lien pour tout apprendre sur la pratique correcte du jeûne intermittent.

Je suis l’une des premières personnes à avoir parler de jeûne intermittent  – il y a plus de 4 ans…

Un autre point intéressant et cette fois-ci hormonalement parlant :

Pourquoi nous ne catabolisons pas de muscles pendant le jeûne intermittent ?

L’un des facteurs est que pendant le jeûne – quand nous ne mangeons pas- il est connu dans la science que le corps sécrète l’hormone GH – le growth hormone qui est l’hormone de croissance.

Et la présence de cette hormone empêche toute catabolisation musculaire – donc vous ne mangez pas, le corps sécrète l’hormone de croissance pour empêcher toute perte musculaire.

Intelligent le corps, n’est-ce pas ?

Donc, nous pouvons l’analyser de façon évolutive, de façon nutritionnelle, physiologique et hormonale également… le tout testé lors d’études et toutes donnent le même résultat : 

vous n’allez pas cataboliser vos muscles quand vous faites du jeûne intermittent de façon correcte.

D’ailleurs le jeûne intermittent peut être une arme extrêmement puissante quand il est aligné à l’alimentation forte optimisée pour la perte de poids 

Regardez le cas de succès d’aujourd’hui – c’est Isabel qui nous dit

 Toutes mes félicitations pour ce grand changement Isabel, que je suis contente pour toi 🙂

Un grand bravo à toi 🙂

Et c’est ça ce qu’il se passe quand vous alignez une alimentation forte avec une pratique correcte du jeûne intermittent 

Si votre objectif est la perte de poids et que vous voulez mon aide, je vous invite à venir découvrir le code maigrir définitivement,

qui est un programmé en 3 phases, où vous serez guidés, pas à pas, en sachant quoi faire, quoi manger, avec des listes d’aliments, des recettes, des cours de motivation 

le tout 100% basé sur la science – vous n’aurez jamais à compter vos calories, vous affamer et vous attrister…

vous n’avez même pas à faire des exercices… il faut juste manger selon votre physiologie et suffisamment.

Si vous vous affamez, cela ne fonctionne pas !

Ce programme a déjà changé la vie de dizaines de milliers de personnes au Brésil et est maintenant en train de changer la donne en France aussi.

Donc, c’était ça que j’avais à vous dire aujourd’hui et j’espère que tout est maintenant bien clair pour vous,

laissez-moi votre commentaire pour me dire si vous avez encore des doutes sur le jeûne intermittent

Le jeûne intermittent en soit, ne vous fait pas perdre des muscles – nous pouvons le prouver de nombreuses façons différentes – arrêtons donc de propager ce mythe une bonne fois pour toutes.

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle vidéo,

une belle journée à vous et un bon week-end !

Je vous embrasse, au revoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.