Les vérités que tout le monde devrait connaître sur l’insuline

 

« Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence. »

– Arthur Schopenhauer

 

Salutations !

INSULINELe but de cet article est de vous permettre, une fois lu, de connaître clairement et simplement les impacts de l’insuline sur le processus de perte et de gain de poids, ainsi que le fonctionnement de base de l’organisme lorsqu’on parle de cette hormone. Comme toujours, je vais utiliser un langage simple et direct. Allons droit au but !

Ah, j’allais oublier de le mentionner! cette connaissance est essentielle pour ceux qui veulent s’instruire sur la perte ou le gain de poids. C’est l’un des sujets les plus évoqués dans la communauté du fitness car c’est vraiment une question clée! Après l’avoir lu, vous aurez un aperçu complet qui vous donnera une plus grande confiance dans vos progrès ! D’accord ? Commençons !

-> L’équilibre parfait

Comme on le sait, le corps dispose de mécanismes de contrôle pour se maintenir en équilibre. Le corps maintient un contrôle strict de la glycémie (niveaux de sucre dans le sang). Pour maintenir l’homéostasie, c’est-à-dire l’équilibre parfait, le corps a besoin de préserver la concentration de sucre dans le sang entre 70 mg / ml et 110 mg / ml. Ok ? Toute modification de ces limites, que ce soit à la baisse ou à la hausse, va activer les mécanismes de contrôle de l’organisme de telle sorte que la concentration soit normale. Tout va tourner autour de cela : la rechercher de l’équilibre, la recherche de l’homéostasie. Ok, jusqu’ici tout va bien ? Continuons…

-> L’action du corps

Comme on vient de le voir, le corps a besoin de maintenir le niveau de sucre dans le sang de 70 mg / ml à 110 mg / ml. Si ce niveau dépasse 110 mg/ml, le corps va libérer une hormone qui va « essuyer »cet excès de sucre (glucose) et le garder dans le tissu maigre, ou sous forme de graisse. En agissant ainsi, le corps rétablit son équilibre.

Si le niveau descend en dessous de 70 mg / ml, le corps va libérer à nouveau une autre hormone qui va l’inciter à évacuer dans le sang le sucre stocké dans le tissu maigre, en restaurant ainsi à nouveau l’équilibre.

La première hormone, qui stocke le sucre, est l’insuline. La deuxième, qui libère le sucre, est le glucagon.

« La concentration d’insuline dans le sang est proportionnelle à la concentration de sucre dans le sang, qui est proportionnelle à la quantité de glucides ingérés » Chris Aceto – Everything you need to know abour fat loss (Tout ce que vous devez savoir sur la perte de graisse).

J’ai partagé un article qui traite exclusivement des glucides (Les meilleures sources de glucides pour votre santé). Les glucides simples et complexes, une fois digérés, sont transformés en sucre (glucose) dans le sang. Si vous voulez en savoir un peu plus sur ce sujet, je vous conseille de lire l’article ! En bref : Tout glucide devient sucre dans le sang.

Il y a quelque chose de simple à comprendre et d’important à retenir : Si vous avez un repas riche en glucides simples, c’est à dire de digestion rapide, ils seront rapidement transformés en sucre, ce qui provoquera une hausse de glycémie et amènera le corps à libérer de grandes quantités d’insuline pour le “nettoyage” nécessaire au maintien de son équilibre.

Si vous avez un repas riche en glucides fibreux, la digestion se fait plus lentement et les niveaux de sucre dans le sang n’augmentent pas; ainsi l’insuline est libérée par le pancréas de façon contrôlée, et la stabilité de l’organisme est maintenue.

-> Plus détaillé mais simplement expliqué

Le corps a deux façons principales de stocker de l’énergie, auxquelles nous devons prêter attention dans ce chapitre.

L’une est une source d’énergie rapide facilement accessible appelée glycogène. L’autre est une source majeure d’énergie, les matières grasses.

Le glycogène est stocké en quantités limitées dans le foie et les muscles. Il est dit que l’on peut stocker au total, des quantités allant de 300 à 400g . Le corps préfère toujours stocker le surplus d’énergie sous forme de glycogène. Si ces stocks sont déjà atteints, le corps est alors forcé de stocker cette énergie sous forme de graisse corporelle.

L’insuline est l’hormone qui passera par le sang, menant cette énergie (glucose) vers ses destinations, comme les muscles, les tissus, les graisses, etc. L’insuline joue un rôle essentiel dans le processus de la nutrition de l’organisme.

Vous comprenez ? Regardons les deux principaux facteurs contribuant à des pics d’insuline dans le sang :

  • Vous mangez plus de calories que vous ne consommez dans la journée. 
  • Même en mangeant moins de calories que ce que vous consommez, vous basez votre alimentation principalement en mangeant des glucides simples et/ou raffinés, de digestion rapide et faible en fibres.

Combien de personnes connaissez-vous qui ne sont pas en forme et qui prétendent ne pas trop manger ? L’alimentation de ces personnes contribue à leur état physique actuel. Une alimentation constituée en majorité de glucides simples et/ou raffinés, de peu ou pas de fibres et de sucres, génère un déséquilibre corporel, de même qu’elle génère plus d’appétit! L’appétit? Oui, en grande quantité, l’insuline stimule l’appétit.

Dans une enquête réalisée sur des rats qui ont été séparés en deux groupes, nous avons noté des résultats intéressants. Dans le premier groupe il a été injecté de l’insuline aux rats et ils se sont alimentés à l’extrême, mangeant beaucoup plus que nécessaire. Dans le second groupe on a retiré aux rats le pancréas ( responsable de la fabrication de l’insuline ) et ils se sont refusé à manger. Bien sûr, les rats sont des rats et les humains des humains, mais c’est malgré tout un bon indice.

Un autre fait avéré lié à l’excès d’insuline et à l’augmentation de l’appétit, est celui déjà mentionné dans d’autres fichiers du site Web (voir page des articles pour une liste complète). Lorsque votre repas favorise une augmentation du niveau de sucre dans le sang, le corps est obligé de libérer un pic d’insuline pour restaurer rapidement des niveaux normaux.

L’insuline fait très bien sa fonction et stocke tout l’excès de sucre rencontré. Elle est si bonne qu’en raison de son action rapide, les niveaux de glucose deviennent plus bas qu’ils devraient être. Une descente en dessous de 70 mg/ml, va éveiller l’attention du corps et provoquer une sensation de faim. Au final, tous les niveaux sont faibles et ont le besoin de redevenir normaux.

Votre corps va vous signaler que vous devez manger, en utilisant la faim et l’hormone glucagon, le corps peut atteindre son objectif de rétablir les niveaux d’équilibre. Si vous finissez par manger des glucides simples, sucreries, etc à nouveau, cela va provoquer un autre pic d’insuline, générant encore la faim et cela ferme le cycle et va vous conduire à un gain de poids accéléré.

Continuez à lire le point ci-dessous afin de mieux comprendre les détails.

-> Comprendre l’importance

Une chose à bien garder en mémoire : lorsque les niveaux d’insuline dans le sang sont élevés, le corps n’ira pas chercher dans les cellules de graisse pour se fournir en énergie, c’est-à-dire qu’il ne brûlera pas les graisses.

Lorsque les niveaux d’insuline dans le sang sont élevés, du fait généralement d’une mauvaise alimentation, le corps libère le magnifique enzyme Lipo lipase (LPL), qui favorise le stockage de l’énergie excédentaire sous forme de graisse et bloque l’utilisation des graisses comme source d’énergie.

Voyez, l’insuline favorise de façon si efficace le blocage de l’accès aux cellules graisseuses, que même avec des exercices d’aérobie intenses il reste difficile de brûler la graisse, tant que ces niveaux (ceux de l’insuline) ne sont pas revenus à la normale. A ce stade, et pour le cas où votre objectif serait de perdre du poids en brûlant les graisses, vous aurez clairement compris que l’insuline est la pièce maîtresse du processus.

Alors que l’insuline libère l’enzyme LPL pour empêcher les cellules graisseuses contre l’utilisation, et stocker la graisse corporelle, le glucagon quant à lui, hormone de libération, libère l’enzyme sensitive lipase (HSL), ce qui fait que les cellules graisseuses vont libérer leur énergie pour la consommation.

Tout fonctionne comme une balance. Le corps a besoin de maintenir son équilibre. Si les niveaux sont inférieurs à la normale, le corps peut trouver son équilibre en libérant le glucagon, et si les niveaux s’élèvent au-dessus de la limite, le corps libère alors l’insuline pour revenir à la normale (70 mg/ml à 110 mg/ml).

Une mauvaise alimentation riche en graisses végétales, et de surcroît aggravée par le manque d’exercices, provoque d’incroyables dégâts au corps. Voir l’une des raisons qui nous intéressent.

En ayant ce mode de vie, le corps va commencer à accumuler de la graisse et vous n’aurez sûrement pas la forme physique souhaitée. Que va-t-il se passer ? nous savons que l’excès de sucre dans le sang est d’abord stocké sous forme de glycogène dans le foie et les muscles, et lorsque la limite de ce stock est atteinte, l’excédent est emmagasiné sous forme de graisse, n’est-ce-pas ?

Les muscles récepteurs de glycogène possèdent des récepteurs d’insuline. Ces récepteurs sont sensibles à cette hormone et reçoivent l’excès de sucre transmis par l’insuline. Avec l’accumulation de l’enzyme LPL dans le corps, libérée en raison de plusieurs facteurs provenant d’une mauvaise alimentation, ces récepteurs d’insuline dans les muscles vont commencer à devenir moins sensibles à l’insuline. Ainsi, le pancréas va devoir commencer à libérer de l’insuline en plus grandes quantités pour surmonter cette résistance des récepteurs. Dans ce cas, le corps développe une résistance à l’insuline.

Plus les récepteurs musculaires deviennent moins réceptives à l’insuline, et plus les récepteurs de cellules graisseuses deviennent réceptifs. Lorsque l’organisme tente, sans succès, de stocker l’excédent sous forme de glycogène, il le transforme en graisses corporelle ; c’est évident. Et ce processus ne fera qu’aggraver la situation.

Au fil du temps, l’accès aux muscles pour emmagasiner l’énergie devient plus difficile, alors que devient plus facile l’accès au stockage des graisses. Une aggravation de cette condition conduit à des cas graves que nous connaissons bien, tel que le diabète. Le pancréas commence à libérer des quantités massives d’insuline pour essayer de rétablir l’équilibre du corps et de plus en plus d’organes seront résistants à cette hormone.

Encore une fois, l’excès d’insuline dans le sang générée par l’augmentation du niveau de sucre dans le sang, bloque l’accès aux cellules graisseuses pour éliminer l’énergie et facilite son stockage. Il m’est difficile de dire à quel point il est important de comprendre ce processus. J’espère être resté clair ! Vous pouvez bien sûr laisser vos commentaires, quels qu’ils soient, juste en dessous de cet article !

-> La solution

Même après le développement d’une résistance à l’insuline (pas encore de diabète avéré), vous pouvez inverser la situation. Il est possible de faire en sorte que les récepteurs d’insuline dans les muscles soient de nouveau plus réceptifs à cette l’hormone, de même qu’il est possible de faire en sorte que les cellules graisseuses puissent brûler plus facilement leurs stocks. La solution ? Avez-vous une idée ?…… oui, des exercices et une bonne alimentation.

Plus les muscles sont réceptifs à l’insuline et plus votre alimentation est correcte, moins il se produit de pics d’insuline dans le sang. Eviter ces pics d’insuline c’est bien ce que vous souhaitez, n’est-ce- pas ? Voyez dans l’article Les meilleures sources de glucides pour votre santé, comment favoriser une bonne digestion en maintenant stables, et sans grands efforts, les taux de sucre dans le sang. Lisez cette article au cas où vous ne l’auriez pas encore fait. N’hésitez pas à vous informer. C’est en agissant ainsi que la confiance et la compréhension vous permettront d’atteindre votre objectif de remise en forme alliée à une vie saine.

Je crois avoir réussi à dire tout ce que je voulais. Il y a bien sûr des milliers d’autres études sur l’insuline, cependant, l’objectif de Maigrir Définitivement est justement de simplifier la vie de ceux qui recherchent des informations sur la perte de poids, j’ai essayé de mettre en évidence, aussi clairement que j’ai pu, les points clés et nécessaires pour bien comprendre ce sujet.

Si vous avez des suggestions ou si quelque chose n’a pas été assez clair, ne manquez pas de publier votre commentaire ci-dessous.

Persévérance et à bientôt !!

rodrigo signature


Voulez-vous Maigrir de façon saine et naturel avec une méthode, pas-à-pas, garantie scientifiquement ?

Je vous invite à connaître la Méthode Maigrir Définitivement et tout ce que vous pouvez avoir si vous décidez d’investir en vous pour changer completement votre vie, santé et forme physique !

Si vous avez déjà pris la DECISION de changer, venez Maigrir Définitivement avec nous !


 

Un commentaire


  1. Salut Renata, lorsque tu parles de sucres complexes, à quoi fais tu exactement référence? s’agit-il des pâtes complètes al dente, riz complet ou basmati, pain intégral, céréales complètes? J’ai cru comprendre que ses aliments avaient tout de même un indice glycémique moyennement élevé (entre 35 et 50) et qu’ils ne devaient pas faire partie de notre alimentation au quotidien. Est-ce faux?
    Cordialement,
    MT

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.